Capture decran 2024 01 18 a 15.24.42 copie
© capture écran Instragram wizard_bisan1

Bisan Owda, la repor­trice pales­ti­nienne qui raconte Gaza

Depuis le mois d’octobre, Bisan Owda, réa­li­sa­trice et jour­na­liste pales­ti­nienne, docu­mente sa (sur)vie à Gaza et informe au quo­ti­dien le monde sur la situa­tion cri­tique de la Palestine via les réseaux sociaux.

“Gaza… ma ville, ma mai­son, l’endroit que j’aime le plus et le seul que je pour­rai jamais aimer ! S’il vous plaît, res­tez forts, nous revien­drons”, écri­vait Bisan Owda sur Instagram le 1er jan­vier der­nier. La nou­velle année s’annonçait et, avec elle, la suite de la guerre que mène Israël contre la Palestine depuis les attaques du 7 octobre der­nier. Accolée à ce mes­sage, une vidéo montre la réa­li­sa­trice sur une plage de Khan Younès, une ville du sud de la bande de Gaza où se massent actuel­le­ment des cen­taines de mil­liers de per­sonnes dépla­cées.

Au jour le jour

Nous sommes sans-​abri dans notre propre patrie.” Face camé­ra, Mohammed Amine, un assis­tant social de 72 ans, raconte à Bisan Owda ses nom­breux dépla­ce­ments depuis le mois d’octobre, for­cé de quit­ter son quar­tier pour atter­rir dans une tente à Khan Younès. “C’est ma maman qui l’a fait.” Un petit gar­çon tra­verse une plaine de sable pour vendre de petites tor­tillas pales­ti­niennes frites, une alter­na­tive aux chips qui sont depuis long­temps introu­vables à Gaza. La jour­na­liste – qui tra­vaille entre autres pour le Fonds des Nations unies pour la popu­la­tion – filme cette scène du quo­ti­dien gazaoui et de nom­breuses autres, ren­dant ain­si compte de la rési­lience du peuple palestinien. 

Puis il y a les vidéos et pho­tos de Bisan Owda qui racontent la guerre. “Je n’ai plus aucun espoir de sur­vie”, écrit la repor­trice le 2 décembre der­nier, dans un post Instagram qui comp­ta­bi­lise plus de deux mil­lions de likes. Clouée au lit par une infec­tion, elle décrit dans ce texte les cau­che­mars et le déses­poir qui la guettent. 

La jeune femme âgée d’une ving­taine d’années était réa­li­sa­trice et créa­trice de conte­nus avant que son lieu de tra­vail ne soit détruit, quelques jours après les attaques du 7 octobre. “À tra­vers ses vidéos, elle entraîne son public dans un voyage cap­ti­vant, met­tant en lumière les luttes, les légendes et les triomphes de son peuple”, dit à son sujet le site du pro­gramme EU Neighbours South, dont Owda est une des ambassadeur·rices. Depuis le mois d’octobre, elle est deve­nue repor­trice de[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
sylviarivera r2fr9

Sylvia Rivera, la Rosa Parks des trans

Quand la communauté queer, gay et lesbienne de New York s’est soulevée et a lancé ce qui est devenu le mouvement « Pride », Sylvia Rivera a lutté pour y inclure les droits des minorités parmi la minorité : les trans, mais aussi les sans-abri et les...

9782702180396

Les incroyables vies de Marie, Irène et Ève Curie

Dans un réjouissant ouvrage historique autant qu’intime, la femme de lettres et historienne Claudine Monteil retrace les vies de Marie, Irène et Eve Curie. Des femmes d’excellence qui n’eurent de cesse d’ouvrir la voie aux autres femmes bien au-delà...