fbpx
PHOTO 2022 11 19 14 48 28
Manifestation contre les violences faites aux femmes le 19 novembre 2022 à Paris © Causette

Violences conju­gales : la vic­time dans le coma s’était pré­sen­tée au com­mis­sa­riat deux heures plus tôt

La vic­time s'était pré­sen­tée au com­mis­sa­riat deux heures avant les faits, mais les poli­ciers lui avaient deman­dé de reve­nir le len­de­main. L'IGPN a été saisie.

Elle avait réuni les preuves pour por­ter plainte pour vio­lences conju­gales contre l'homme qu'elle venait de quit­ter quelques semaines plus tôt. Elle avait notam­ment chan­gé de numé­ro de télé­phone quelques jours avant pour qu'il cesse enfin de la har­ce­ler. Cette jeune femme de 24 ans est actuel­le­ment plon­gée dans le coma après avoir été frap­pée par cet ex-​compagnon. Elle a été retrou­vée incons­ciente et griè­ve­ment bles­sée au niveau de la tête dans le hall[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés