people holding flags during daytime
(©Raphael Renter)

Thérapies de conver­sion : l'association Torrents de Vie dans le viseur du gouvernement

Malgré l'interdiction des thé­ra­pies de conver­sion visant les per­sonnes LGBT+ depuis 2022, une enquête de BFMTV a mon­tré que l'association Torrents de vie en pra­ti­quait toujours.

Cet été, dans les Bouches-​du-​Rhône, l'association pro­tes­tante évan­gé­lique Torrents de Vie pro­po­sait un sémi­naire pour se libé­rer de son mal-​être, de sa dépen­dance affec­tive, de son addic­tion à l'alcool ou à la por­no­gra­phie. Mais aus­si, pour « renon­cer au feu du désir » homo­sexuel, révèle BFMTV qui a pu s'infiltrer en camé­ra cachée dans ce qui s'apparente à une thé­ra­pie de conver­sion. Or, ces pra­tiques qui consistent à « gué­rir » l'orientation sexuelle ou l'identité de genre d'une per­sonne sont inter­dites par la loi depuis le 31 jan­vier 2022. 

Au pro­gramme, pour « gué­rir » les participant·es de leurs[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés