black stones on brown soil
© Markus Spiske

Écologie : l'ONU alerte sur un « risque immi­nent de crise mondiale »

L'ONU-Eau et l'Unesco ont publié un rap­port, ce mar­di, à la veille de l'ouverture d'une confé­rence his­to­rique de l'ONU à New York, aler­tant d’une « crise mon­diale » de l'eau.

Sous la pres­sion des épi­sodes de séche­resse inédits en France et dans le monde, ce mar­di 21 mars, l’ONU-EAU (Organisation des Nations unies) et l'Unesco (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture) ont publié un rap­port met­tant en garde sur un « risque immi­nent d’une crise mon­diale » de l’eau. Ce tra­vail a été ren­du public à la veille d'une confé­rence orga­ni­sée par l’ONU à New-​York, dans le cadre de la jour­née mon­diale de l'eau. Elle se dérou­le­ra du 22 au 24 mars, avec 6500 participant·es, dont une cen­taine de ministres, avec pour objec­tif d'accélérer les pro­grès vers l'accès uni­ver­sel à l'eau potable et à l'assainissement d'ici à 2030. La der­nière édi­tion de cette réunion datait de 1977.

Aujourd'hui, deux mil­liards de per­sonnes n’ont pas accès à l’eau potable et 4,2 mil­liards n’ont pas accès à des ser­vices d’assainissement gérés de façon sûre. Ce sont les conclu­sions du rap­port publié par l'ONU qui entend tirer la son­nette d’alarme. « Lorsqu’on manque d’eau, on peut[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés