fbpx
Screenshot 2022 12 12 17.39.42
La procession des activistes vers l'usine Lafarge de Bouc-Bel-Air © Jager / Les soulèvements de la Terre

Dans les Bouches-​du-​Rhône, des acti­vistes sabotent une usine Lafarge pour dénon­cer pol­lu­tion et finan­ce­ment du terrorisme

Quelques 200 per­sonnes ont reven­di­qué avoir péné­tré le 10 décembre dans l'usine de cimen­te­rie Lafarge à Bouc-​Bel-​Air pour atta­quer « par tous les moyens » les infra­struc­tures du « cimen­tier pol­lueur ». Une enquête a été ouverte.

« De l'extraction du sable à la pro­duc­tion de ciment et béton, aux grands pro­jets inutiles, toute la chaine de l'industrie de la construc­tion est une catas­trophe éco­lo­gique. » Dans un com­mu­ni­qué relayé par le col­lec­tif éco­lo­gique Les sou­lè­ve­ments de la terre, quelques 200 per­sonnes ont reven­di­qué avoir péné­tré dans l'usine de cimen­te­rie Lafarge de la Malle à Bouc-​Bel-​Air (Bouches-​du-​Rhône) same­di 10 décembre pour atta­quer « par tous les moyens » les infra­struc­tures du « cimen­tier pol­lueur ».

insta offre etudiante

Ces militant·es qui ont éga­le­ment fait par­ve­nir des pho­to­gra­phies d'une pro­ces­sion de per­sonnes en com­bi­nai­sons de pro­tec­tion blanches[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
conti10552 1949nb17

Anita Conti : la chasse à la surpêche

Elle est la première femme océanographe française. Avec son appareil photo et ses carnets, elle a su se faire adopter par le monde fermé des marins et a contribué à la prise de conscience écologique sur la fragilité des océans.