fbpx
Capture d’écran 2022 12 02 à 11.43.45
Aurélien Pradié dans l'hémicycle à l'occasion des débats sur sa proposition de loi © Capture d'écran de la vidéo de l'Assemblée nationale

Violences intra­fa­mi­liales : l'Assemblée vote la créa­tion d'une juri­dic­tion spé­cia­li­sée, contre l'avis du gouvernement

Débattu dans la nuit de jeu­di à ven­dre­di, le texte des Républicains a béné­fi­cié d'une entente avec les député·es de toute l'opposition. De son côté, le gou­ver­ne­ment dénonce une « loi au rabais » alors qu'une mis­sion par­le­men­taire est actuel­le­ment en cours sur le sujet. 

À 41 voix pour et 40 contre, l'Assemblée natio­nale a voté dans la nuit du 1er au 2 décembre une pro­po­si­tion de loi dépo­sée par le dépu­té Les Républicains (LR) Aurélien Pradié pour la créa­tion d'une juri­dic­tion spé­cia­li­sée aux vio­lences intra­fa­mi­liales. Étudié dans le cadre de la niche par­le­men­taire LR, le texte du dépu­té du Lot Aurélien Pradié – qui brigue actuel­le­ment la pré­si­dence de son par­ti – a béné­fi­cié du sou­tien du reste de l'opposition. Il vise à mettre en place des tribunaux[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
CentresEducatifsFermés

Centres édu­ca­tifs fer­més : l’État récidive

Créés en 2002, les centres éducatifs fermés sont censés être une alternative à la prison pour les mineur·es délinquant·es. Ils accueillent en moyenne 1 500 jeunes chaque année. À partir de 2021, le gouvernement attaque la construction de vingt...