2 boys standing near wooden door
© Edmund Lou

Adoptions inter­na­tio­nales : le gou­ver­ne­ment recon­naît des “man­que­ments col­lec­tifs”, les asso­cia­tions attendent des excuses officielles

Le gou­ver­ne­ment fran­çais a recon­nu mer­cre­di des “man­que­ments col­lec­tifs” ayant per­mis des adop­tions inter­na­tio­nales illi­cites, après la publi­ca­tion d’un rap­port inter­mi­nis­té­riel, jugé “déce­vant” par les col­lec­tifs d’adopté·es, qui atten­daient des excuses de l’État.

Un petit pas vers la recon­nais­sance de la souf­france des per­sonnes vic­times des dys­fonc­tion­ne­ments de l’adoption inter­na­tio­nale ? “Le gou­ver­ne­ment recon­naît qu’il y a eu des man­que­ments col­lec­tifs dans la pro­tec­tion due aux enfants et qu’ils ont pu avoir des consé­quences jusqu’à leur vie d’adulte”, indique le secré­ta­riat d’État à l’Enfance dans un com­mu­ni­qué, après la remise d’un rap­port, mer­cre­di 13 mars, sur les pra­tiques illi­cites dans les adop­tions inter­na­tio­nales, géné­ra­le­ment réa­li­sées depuis la Seconde Guerre mon­diale à tra­vers des orga­nismes agréés pour l’adoption (OAA), mais aus­si via l’adoption directe indi­vi­duelle dans des cir­cons­tances par­fois très opaques.

Une mis­sion d’inspection inter­mi­nis­té­rielle (Affaires étran­gères, Justice, Enfance), man­da­tée en[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.