Capture d’écran 2023 02 28 à 15.02.48
Hilona Gos. ©Capture d'écran YouTube

Téléréalité : Hilona Gos accuse son ex-​fiancé Julien Bert de vio­lences conjugales

Dans une vidéo dif­fu­sée dimanche 26 février sur sa chaîne YouTube, l’influenceuse Hilona Gos dénonce les vio­lences qu’elle a subies entre 2019 et 2020 de la part de son ex-​fiancé Julien Bert, lui aus­si star de la téléréalité.

Elle s’intitule « Ma véri­té avec Julien ». Dans cette vidéo de 40 minutes, dif­fu­sée sur sa chaîne YouTube dimanche 26 février, Hilona Gos – influen­ceuse et can­di­date de télé­réa­li­té – révèle avoir subi des vio­lences de la part de son ex-​fiancé, Julien Bert, éga­le­ment can­di­dat de télé­réa­li­té avec qui elle a été en couple de sep­tembre 2019 à octobre 2021. En larmes face à la camé­ra, Hilona Gos décrit des épi­sodes régu­liers de vio­lences de sa part, par­ti­cu­liè­re­ment en état d’ébriété, qui auraient eu lieu au cours de leur relation.

Des insultes, des menaces ain­si que des vio­lences phy­siques. « Il m’a étran­glée, il m’a sou­le­vée du sol, raconte ain­si la jeune femme de 27 ans, très émue. Je me sou­viens que je n’arrivais plus à res­pi­rer. Après, au lieu de lui dire “je m’en vais, c’est pas nor­mal”, je me suis mise à genoux devant lui en pleurs et je l’ai sup­plié de ne pas me quit­ter. » À chaque soi­rée entre ami·es, « il pète un câble », poursuit-​elle pré­ci­sant qu’une fois sobre, Julien la sup­plie de lui par­don­ner et de l’aider à s’en sor­tir. « J’étais sous son emprise », ana­lyse la jeune femme qui pré­cise qu’« il était trop gen­til, quand il ne fai­sait pas ses[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
isabellerome

« On s'est dit qu'on allait ten­ter le coup » : com­ment plu­sieurs asso­cia­tions fémi­nistes se sont déme­nées pour qu'Isabelle Lonvis-​Rome reste au gouvernement

Dans « une sorte d'élan collectif », de nombreuses associations et militantes féministes ont signé une tribune de soutien à Isabelle Lonvis-Rome, quelques heures avant le remaniement. Retour sur « une démarche inédite » et, plus largement, sur les...