bKvrMKTgTtmfkFm 800x450 noPad
Gisèle Halimi

Deux ans après son décès, où en est le pro­jet d'hommage natio­nal à Gisèle Halimi ?

Pour faire accep­ter la non-​panthéonisation de l'avocate, dépu­tée et infa­ti­gable défen­seure des droits des femmes dis­pa­rue le 28 juillet 2020, Emmanuel Macron avait annon­cé qu'un hom­mage natio­nal lui serait ren­du « début 2022 » aux Invalides. La pro­messe semble avoir été enterrée.

En signant nom­mé­ment le mani­feste des 343 décla­rant avoir avor­té en 1971 ou en défen­dant la fille et la mère Chevalier au reten­tis­sant pro­cès de Bobigny en 1972, Gisèle Halimi a par­ti­ci­pé très acti­ve­ment au mou­ve­ment fémi­niste qui a arra­ché le droit à l'avortement en 1975. Pour les fémi­nistes de la géné­ra­tion actuelle, elle est une icône. Depuis son décès il y a deux ans, le 28 juillet 2020, Gisèle Halimi est l'une de ces figures dont l'image est bran­die lors des ras­sem­ble­ments du 8 mars, et dont les mili­tantes font vivre l'héritage à tra­vers de nom­breux pod­casts, livres et docu­men­taires. Ces mili­tantes ont[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
hypatia of alexandria astronomer and philosopher

Hypatie d’Alexandrie, la boss des maths

Mathématicienne, philosophe, savante et enseignante, la païenne Hypatie régnait en maîtresse adulée sur le milieu intellectuel d’Alexandrie du IVe siècle après Jésus Christ. Avant d’être rattrapée par les remous religieux et politiques de l’Empire...