fbpx
SIPA 00500945 000001
L'avocate Gisele Halimi et Marie-Claire Chevalier apres le jugement. La jeun e femme de 16 ans est en proces pour avoir avorte apres un viol. Militants MLF et sympathisants sont venus les soutenir. Bobigny, 21 novembre 1972. © Jean-Paul Chausse / SIPA

Gisèle Halimi : tout le monde lui dit « mer­ci »

Quelle vie flam­boyante que celle de Gisèle Halimi ! Causette vous pro­pose un por­trait sub­jec­tif de l’avocate dis­pa­rue le 28 juillet, par celles et ceux qui l’ont aimée, de près ou de loin.

« Merci Madame. » C’était le mot de recon­nais­sance qui cir­cu­lait, quelques heures après l’annonce de la mort de Gisèle Halimi, ce mar­di 28 juillet, en tête des « top tweets » du réseau social Twitter. La dis­pa­ri­tion de l’avocate à l’âge de 93 ans a rem­pli les cœurs de cha­grin et une pluie d’hommages de tout bord s’est abat­tue sur cette infa­ti­gable défen­seuse des droits des femmes. Un consen­sus qui démontre le sta­tut d’icône de Gisèle, au même titre que Simone Veil, décé­dée en 2017. D’une cer­taine manière, la pre­mière a pré­pa­ré le ter­rain à la seconde pour léga­li­ser l’IVG, grâce au reten­tis­sant pro­cès de Bobigny, en 1972. Trois ans avant la loi Veil. 

Le pro­cès de Bobigny

« Lorsque Gisèle Halimi prend la défense de Marie-​Claire, 16 ans, qui était accu­sée de crime pour avoir avor­té après un viol en réunion, et de sa mère qui l’y avait aidée, elle démontre une grande force mais aus­si une ingé­nio­si­té cer­taine, relève Zoë Royaux, avo­cate et porte-​parole de la Fondation des femmes. Elle a choi­si d’en faire un pro­cès poli­tique, en convo­quant habi­le­ment les médias à l’audience mais aus­si des témoins de la socié­té civile à la barre, comme des méde­cins racon­tant l’horreur des avor­te­ments faits mai­son et la détresse des femmes. » 

François Luciani, réa­li­sa­teur, en 2006, du Procès de Bobigny, un télé­film retra­çant ce moment[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Couv102 V5

Les nou­velles sex­plo­ra­trices

Un vent de liberté souffle sur les vulves du monde entier. Podcasteuses, réalisatrices, autrices, militantes… elles nous autorisent à reprendre le contrôle de nos corps et de notre liberté. Galerie de portraits à savourer cet été.