fbpx

👑 On fait le bilan : les victoires fĂ©ministes de 2020 👑

Causette fait le point sur les nouvelles du monde dont nous pouvons nous réjouir sur le front des luttes pour les droits des femmes.

grayscale photo of woman walking on pedestrian lane
© Maico Pereira

On le sait depuis Simone de Beauvoir : « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, Ă©conomique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. » La crise mondiale de la Covid, sanitaire autant qu’économique, n’a pas manquĂ© de nous faire vĂ©rifier l’adage. A l’échelle individuelle, les femmes ont Ă©tĂ© en premiĂšre ligne du front des mĂ©tiers du care, dans une posture souvent sacrificielle pour le bien de la communautĂ©. Le confinement, qui a relĂ©guĂ© d’autres femmes Ă  leurs foyers, a eu lui aussi trop souvent de terribles consĂ©quences : au mieux, augmentation des inĂ©galitĂ©s en matiĂšre de partage des tĂąches, au pire, accroissement des violences conjugales.
Outre le coronavirus, des forces conservatrices ont fait de la rĂ©sistance face au progrĂšs pour les droits des femmes partout dans le monde : c’est la Pologne qui cherche Ă  interdire totalement l’avortement, le Japon qui repousse ses objectifs de progression de la paritĂ© femmes-​hommes, ou encore l’Arabie saoudite qui vient de mettre en prison la militante fĂ©ministe Loujain al-​Hathloul.
A l’heure du bilan et sans naĂŻvetĂ© aucune, Causette vous propose tout de mĂȘme une recension de dix bonnes nouvelles pour les droits des femmes de par le monde, comme autant de succĂšs fĂ©ministes dont nous pouvons nous rĂ©jouir. Tout en restant vigilantes face Ă  la prĂ©caritĂ© de ces victoires, puisqu’il suffira d’une nouvelle crise


L’Argentine lĂ©galise l’avortement 

Ce 30 dĂ©cembre, une marĂ©e de femmes vĂȘtues de la couleur de leur lutte, le vert, a envahi les rues de Buenos Aires. Une immense fureur de joie chez elles, des frissons solidaires chez nous Ă  les voir exulter. AprĂšs des annĂ©es de combat, les Argentines ont enfin arrachĂ© Ă  leurs parlementaires le droit Ă  l’avortement. AprĂšs la chambre des dĂ©putĂ©s le 11 dĂ©cembre, le SĂ©nat argentin a approuvĂ© sa lĂ©galisation, Ă  38 voix contre 29 (et une abstention).

L’Argentine rejoint dans la liste des pays d’AmĂ©rique latine Ă  autoriser sans condition l’IVG Cuba, l’Uruguay, le Guyana et, au Mexique, la ville de Mexico et l’Etat de Oaxaca. Les dissensions entre pro et anti-​avortement ont Ă©tĂ© jusqu’au bout trĂšs vives, dans un pays traditionnellement catholique et alors que les sĂ©nateurs avaient rejetĂ© un texte similaire en 2018. Depuis 1921, la loi Ă©tait inchangĂ©e, et autorisait uniquement des interruptions de grossesse dans le cas de viol ou de danger pour la vie de la mĂšre. Toutes nos fĂ©licitations aux militantes argentines qui viennent de gagner leur droit Ă  disposer de leur corps comme elles l’entendent des annĂ©es de luttes.

Le Soudan et le Tchad renforcent leurs lois contre l’excision

AprĂšs le Soudan en mai 2020, le Tchad a emboĂźtĂ© le pas de son pays voisin et criminalisĂ© les mutilations sexuelles en septembre dernier. Bien que ces pratiques soient interdites par la loi depuis 2002, de trĂšs nombreuses exciseuses les effectuent clandestinement, soutenues par des familles de jeunes femmes, qui souhaitent perpĂ©tuer une tradition ancestrale trĂšs ancrĂ©e. Face Ă  l’échec de la sensibilisation initiĂ©e par l’Eglise catholique, et suite Ă  un rapport alarmant de l’ONU qui rapporte qu’aujourd’hui, 80% des filles de 5 Ă  14 ans sont excisĂ©es, les autoritĂ©s soudanaise et tchadienne ont mis en place ce renforcement lĂ©gislatif qui qualifie de crime la mutilation gĂ©nitale fĂ©minine, auparavant considĂ©rĂ© uniquement comme un dĂ©lit. L’excision d’une jeune femme, qu’elle soit pratiquĂ©e dans un Ă©tablissement mĂ©dical ou non, est dĂ©sormais punie de trois ans d’emprisonnement assortis d’une amende, au Tchad comme au Soudan.

Des protections hygiéniques gratuites pour toutes en Ecosse

L’Ecosse est devenue en fĂ©vrier le premier pays du monde Ă  fournir gratuitement des protections hygiĂ©niques Ă  toutes les[
]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés