Bande des­si­née : “Le Bal des folles” met en lumière le des­tin des femmes inter­nées de force à la Salpêtrière au XIXème siècle

Avec Le Bal des folles, Véro Cazot et Arianna Melone s’emparent avec jus­tesse du roman épo­nyme de Victoria Mas. Une bande des­si­née gran­diose et fémi­niste sur la réa­li­té bru­tale de la socié­té du XIXème siècle où les femmes étaient inter­nées de force à la Salpêtrière. 

capture decran 2021 10 19 a 09.50.50

Paris, mars 1885. Les cou­loirs de l’hospice de La Pitié Salpêtrière sont en ébul­li­tion. Cet asile psy­chia­trique du XIIIème arron­dis­se­ment, où sont inter­nées des femmes pré­sen­tées comme alié­nées, pré­pare son « bal des folles ». Cloîtrées toute l’année entre les murs de l’institution pari­sienne, ces femmes sont expo­sées une fois par an lors de cette soi­rée dégui­sée. À cette occa­sion, la bonne socié­té pari­sienne endi­man­chée et triée sur le volet s’y presse avec une curio­si­té mal­saine pour venir obser­ver « la folie » d’un peu plus près. La toile de[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés