fbpx
white and gray Adidas soccerball on lawn grass

Sport : les séna­teurs votent (encore) un amen­de­ment visant à inter­dire le port du voile dans les compétitions

Les séna­teurs ont adop­té, la semaine der­nière, une pro­po­si­tion de loi visant à démo­cra­ti­ser le sport en France. Un amen­de­ment, por­té par Les Républicains, entend inter­dire le port du voile dans les com­pé­ti­tions sportives.

Ce 24 jan­vier, c'est la jour­née inter­na­tio­nale du sport fémi­nin. En France, outre les dif­fé­rents évé­ne­ments des­ti­nés à pro­mou­voir la pra­tique spor­tive des femmes, l'actualité est mar­quée par un amen­de­ment séna­to­rial en forme d'obsession de la droite. Mercredi der­nier, le Sénat a adop­té, en pre­mière lec­ture, une pro­po­si­tion de loi visant à démo­cra­ti­ser le sport en France. Le texte, « essen­tiel » aux yeux de Roxana Maracineanu, la ministre délé­guée char­gée des Sports, vise à rendre la pra­tique spor­tive « la plus acces­sible à tous, par­tout, à tous les âges et moments de nos vies », a‑t-​elle expli­qué sur Twitter. Mais la chambre haute du Parlement y a ajou­té un amen­de­ment, por­té par le séna­teur (LR) de Maine-​et-​Loire Stéphane Piednoir, qui n'était pas dans le texte d'origine. Il entend inter­dire le port de signes reli­gieux osten­ta­toires lors de com­pé­ti­tions spor­tives orga­ni­sées par les fédé­ra­tions et les associations.

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
billie jean king in action at the clairol crown tennis tournament at la costa resort in carlsbad california in april 1980

Billie Jean King, queen des courts

On ne compte plus ses innombrables trophées. Et pourtant, ce ne sont pas eux qui font de la tenniswoman Billie Jean King une véritable icône. Égalité salariale, sexisme sportif, visibilité LGBTQIA+ : elle était et est encore de toutes les luttes.