fbpx
Capture d’écran 2022 11 04 à 10.30.38
Nodjialem Myaro lors du match France-Serbie aux Championnats du monde, le 7 décembre 2003. © STRINGER/AFP

Nodjialem Myaro, la pré­cur­seure qui a pro­fes­sion­na­li­sé le hand­ball féminin

L’ancienne inter­na­tio­nale Nodjialem Myaro est de celles qui ont por­té le hand­ball fémi­nin dans la lumière. Elle conti­nue à se battre pour amé­lio­rer le sta­tut
des joueuses pros à la tête de la Ligue fémi­nine de handball.

A prio­ri, rien ne la pré­des­ti­nait à deve­nir une cham­pionne. « J’ai décou­vert le hand­ball à l’école. Je m’y suis sen­tie bien, à ma place », se sou­vient Nodjialem Myaro. Née au Tchad en 1976, elle arrive à l’âge de 2 ans à Toulouse (Haute-​Garonne), où sa famille s’installe. C’est là qu’elle intègre son pre­mier club, le Toulouse Cheminots Marengo Sports (aujourd’hui Toulouse Féminin Handball), à 14 ans. « J’avais été repé­rée par un entraî­neur. Mais je n’étais pas du tout dans l’optique de deve­nir pro­fes­sion­nelle. Mon idée, c’était sur­tout de me faire plai­sir », confie-​t-​elle.

[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
RUNNING 02 CMJN

Ode fémi­niste à la course à pied

Est-il un sport plus féministe que les autres ? Audacieux de l’affirmer. Impossible de le démontrer. Pourtant, Causette tient le pari qu’il en existe un : le running. Pourquoi ? La liste des raisons que citent les runneuses tient largement la...