fbpx
england women s world cup 2019 cropped
Equipe de foot nationale anglaise lors de la Coupe du monde féminine 2019 © Wikimedia Commons

Euro fémi­nin 2022 : les Anglaises ne sou­haitent plus jouer avec leurs shorts blancs à cause de leurs menstruations

Au len­de­main du coup d’envoi de l’Euro fémi­nin 2022, les foot­bal­leuses anglaises ont deman­dé à Nike, leur équi­pe­men­tier offi­ciel, de ne plus leur livrer de shorts blancs en rai­son de l’inconfort lié à leurs règles.

Le mer­cre­di 6 juillet, le coup d’envoi de l’Euro fémi­nin 2022 était lan­cé avec le match d’ouverture oppo­sant les Anglaises aux Autrichiennes, dans le stade bon­dé d’Old Trafford. Une belle entrée en lice puisque les Lionesses se sont impo­sées 1 à 0 face à l’Autriche. Pourtant, les joueuses ne se sont pas tota­le­ment réjouies. Pour cause, elles enjoignent aujourd’hui, jeu­di 7 juillet, de chan­ger la cou­leur de leurs shorts pour les matchs à domi­cile, de cou­leur blanche. Elles craignent en effet que les tâches de sang rouge cau­sées par leurs règles soient d’autant plus visibles. Mais sur­tout, elles s’inquiètent de l’impact d’une telle pré­oc­cu­pa­tion sur leur per­for­mance et[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
CP3P5161 A 1

Julia Chanourdie, pre­mière de cordée

Cet été, l’escalade fait son entrée aux Jeux olympiques. Julia Chanourdie est l’une des deux femmes qui défendront les couleurs de la France à Tokyo. À 25 ans, elle a montré qu’elle grimpait aussi fort que les hommes, en compétition comme en falaise.