fbpx
98 nicolas gauvrit © Honnorat
© Honnorat

Nicolas Gauvrit : « En 2029, des auto­mates sur la Toile classent les infor­ma­tions selon leur crédibilité »

Pour les dix ans de Causette, Nicolas Gauvrit a accep­té de nous écrire depuis le tur­fu, tel qu’il l’imagine. Bienvenue en 2029.

Chère Causette,

J’ai vu, main­te­nant, l’effet de nos com­bats. Depuis bien avant 2019, nous étions sur la brèche, en bataillons ran­gés, pour défendre l’esprit cri­tique. Contrarier l’avancée des char­la­tans, rabo­ter les croyances irra­tion­nelles, accroître la rai­son des plus jeunes. Tu sais quoi, Causette ? On n’a pas réus­si comme on[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
113 cathy yerle lucia buricelli

Faut pas jeter Mamie avec l’eau du bain

Après un long printemps confiné, j’avais choisi un été face à l’horizon infini. La mer. Celle qui vient cogner mon Sud-Ouest atlantique et natal, près de chez ma mère, dont j’avais également très envie de profiter après ces longs mois de séparation.