fbpx
CAUSETTE HAPPY MANAGEMENT
© Grégoire Gicquel pour Causette

Le « hap­pi­ness mana­ge­ment », de la pure com

Pour Florent Bonnel, consul­tant en res­sources humaines, ces poli­tiques très en vogue de bien-​être au tra­vail sont à côté de la plaque.
Dans ses tra­vaux de thèse*, il a démon­tré, entre autres, que
le bien-​être pro­fes­sion­nel repose sur des actions au niveau col­lec­tif. 

Causette : On dit que, dans l’Antiquité, le tra­vail était asso­cié à la tor­ture et que le bon­heur était dans l’oisiveté. La ques­tion du « bon­heur au tra­vail » est-​elle récente ? 

Florent Bonnel : Non, elle n’est pas récente. Dès le milieu du XIXe siècle, à l’époque de Germinal, les ouvriers com­mencent à se poser la ques­tion des risques du tra­vail sur leur san­té phy­sique. Ce qui est plus récent, c’est que l’on s’intéresse à la souf­france men­tale. Et sur­tout le fait que la ques­tion soit posée par les employeurs, plus seule­ment par les employés. Dès les années 1930, l’industriel Henry Ford a affir­mé qu’un sala­rié heu­reux était un sala­rié plus pro­duc­tif. L’idée est deve­nue plus convain­cante pen­dant les Trente Glorieuses, au moment où le rap­port de force s’est inver­sé.[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
216147 France Danemark Feminine   Match amical  avril 2019

Celles qui vont faire le show

Cette sélection de onze joueuses, établie d’après les différentes équipes alignées par la coach lors des derniers matchs amicaux et deux ou trois « paris » de Causette, devrait se retrouver sur le terrain.