thumbnail IMG 5226
Un collage dans le XXème arrondissement de Paris © A.C.

La culture du viol régresse chez les Français·es, sauf chez les plus jeunes

L'association Mémoire trau­ma­tique et vic­ti­mo­lo­gie publie ce 1er février les résul­tats d'une enquête com­man­dée à l'institut de son­dage Ipsos sur la repré­sen­ta­tion du viol au sein de la popu­la­tion française.

« On constate un net recul de l'adhésion des Français aux sté­réo­types sexistes com­po­sant la culture du viol mais, quand on s'intéresse aux chiffres des jeunes de 18–24 ans, tout s'écroule. » C'est l'alarmant état des lieux dres­sé par la psy­chiatre Muriel Salmona, pré­si­dente de l'association Mémoire trau­ma­tique et vic­ti­mo­lo­gie, à l'appui de l'étude sur les repré­sen­ta­tions des Français·es sur le viol, com­man­dée à l'institut de son­dage Ipsos et révé­lée ce 1er février. 

Réalisée en automne 2021 sur 1035 Français·es selon la méthode des quo­tas repré­sen­ta­tifs1, l'étude est la troi­sième du genre menée par l'association, les pré­cé­dentes s'étant dérou­lées en 2016 et 2019. Ce tra­vail se veut être un véri­table « baro­mètre de la culture du viol » dans notre pays. « En 2019, mal­gré la vague #MeToo de 2017, on consta­tait une régres­sion dans la maî­trise de la popu­la­tion de la défi­ni­tion du viol, par rap­port à 2016, rap­pelle Muriel Salmona. Les débats[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don
  1. en terme de genre, âges, pro­fes­sions, régions ou encore caté­go­ries d'agglomération[]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
commentaires

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.