group of women wearing white and black shirts
© Mélodie Descoubes

Grenelle des vio­lences conju­gales : un an après, un bilan mitigé

Un an après le Grenelle des vio­lences conju­gales, la Fondation des femmes a orga­ni­sé une confé­rence de presse inter­as­so­cia­tive jeu­di 3 sep­tembre. Les orga­ni­sa­tions dressent una­ni­me­ment un bilan en demi-​teinte, ter­ni par l’annonce, la veille, de la pri­va­ti­sa­tion du numé­ro d’urgence, le 3919.

« Le plan Marshall tant atten­du n’a pas eu lieu. Le Premier ministre Édouard Philippe avait pré­ve­nu qu’il n’y aurait pas de bud­get sup­plé­men­taire dans la lutte contre les vio­lences faites aux femmes, cette pro­messe a été bien tenue. » C’est en ces termes qu’Anne-Cécile Mailfert, pré­si­dente de la Fondation des femmes et ani­ma­trice de la confé­rence de presse, résume ce que l’ensemble des asso­cia­tions dénoncent : le manque de moyens. Celles-​ci estiment qu’un tiers des mesures annon­cées pen­dant le Grenelle ont été réa­li­sées, un tiers sont en cours et un tiers d’entre elles demeurent lettre morte. 

Des moyens lar­ge­ment insuffisants

Le Grenelle des vio­lences conju­gales, qui s’est tenu du 3 sep­tembre au 25 novembre 2019, se vou­lait, en effet, ambi­tieux. À l’issue de cette grand-​messe, quarante-​six mesures ont été adoptées[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
euro banknote collection on wooden surface

Violences sexuelles : paye ta plainte

Combien coûte à un·e plaignant·e une procédure judiciaire à la suite d’un viol ou d’une agression sexuelle ? Causette a tenté de démêler les fils de cette pelote de flous et de non-dits. Quelques repères pour les survivant·es dans leur parcours...