fbpx
Capture d’écran 2022 01 04 à 17.24.28
Chahinez Daoud © Capture d'écran

Féminicide de Chahinez Daoud : des sanc­tions légères pro­po­sées à l'encontre des policier·ères

Les mul­tiples man­que­ments et défaillances des cinq fonc­tion­naires dans le fémi­ni­cide de Chahinez Daoud ont été exa­mi­nés, ce 4 jan­vier, en conseils de dis­ci­pline. Ceux-​ci ont pro­po­sé à leur encontre des sanc­tions légères. 

D'un aver­tis­se­ment à trois jours d'exclusion. Voici les sanc­tions légères pro­po­sées par les deux conseils de dis­ci­plines devant les­quels com­pa­rais­saient cinq policier·ères, ce 4 jan­vier. Les fonc­tion­naires étaient présenté·es devant les ins­tances en rai­son de mul­tiples défaillances dans le sui­vi judi­ciaire en amont du fémi­ni­cide de Chahinez Daoud. Il y a huit mois jour pour jour, cette mère de famille de 31 ans, était bles­sée par balles avant d’être immo­lée par le feu par son ex-​mari devant son domi­cile de Mérignac dans la proche ban­lieue de Bordeaux (Gironde). Dès le début de ce qu’on appe­la alors « le fémi­ni­cide de Mérignac », toute une série de défaillances dans[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés