cory mogk Wn77gCRoegs unsplash
© Cory Mogk / Unsplash

“Des paroles en l’air jusqu’à preuve du contraire” : l’annonce du gou­ver­ne­ment d’une “aide excep­tion­nelle” pour les hôpi­taux déçoit les acteur·rices de la santé

Vendredi, le gou­ver­ne­ment décla­rait déblo­quer une “aide excep­tion­nelle” de 500 mil­lions d’euros pour sou­te­nir les éta­blis­se­ments de san­té. Caroline Brémaud, urgen­tiste, se méfie des effets dannonce, tan­dis que la Fédération des hôpi­taux de France dénonce des moyens tou­jours insuffisants.

C’est tou­jours le pro­blème avec le gou­ver­ne­ment actuel : il y a beau­coup d’effets d’annonce. On a un peu per­du confiance parce qu’on a du mal à avoir des infor­ma­tions claires”, se désole Caroline Brémaud, urgen­tiste et fon­da­trice du mou­ve­ment les Gilets blancs san­té auprès de Causette. Vendredi, le gou­ver­ne­ment annon­çait dans un com­mu­ni­qué déblo­quer une “aide excep­tion­nelle” de 500 mil­lions d’euros pour “sou­te­nir” les éta­blis­se­ments de san­té en dif­fi­cul­té finan­cière et par ailleurs “res­ti­tuer” 470 mil­lions de cré­dits ins­crits au bud­get de la Sécurité sociale pour 2023 et “non consom­més”. Cette aide devra être répar­tie par les[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
dati

“On est bien là, à la fraîche, décon­trac­tés de la grande cause” : la com­po­si­tion du gou­ver­ne­ment Attal fus­ti­gée par la gauche

Peu convaincu·es, c’est un euphé­misme. À gauche, l’annonce de la com­po­si­tion du nou­veau gou­ver­ne­ment a pro­vo­qué de nom­breuses réac­tions, dénon­çant des ministres recyclé·es, poursuivi·es en jus­tice, ain­si que le recul de la pari­té...