person in white long sleeve shirt holding gray pen
©Mat Napo

Covid 19 : les gyné­co­logues recom­mandent une troi­sième dose de vac­cin pour les femmes enceintes

Dans un com­mu­ni­qué com­mun, deux ins­tances médi­cales appellent à l’élargissement de la troi­sième dose de vac­cin anti-​Covid aux femmes enceintes et aux femmes ayant un pro­jet de grossesse.

Étendre le rap­pel d’une troi­sième dose de vac­cin aux femmes enceintes ou à celles dési­reuses de l’être. C’est le vœu por­té à l’unisson par le Collège natio­nal des gyné­co­logues et obs­té­tri­ciens fran­çais (CNGOF) et le Groupe de recherche sur les infec­tions pen­dant la gros­sesse (GRIG). Dans un com­mu­ni­qué com­mun publié le 17 novembre, les deux orga­nismes recom­mandent effec­ti­ve­ment au minis­tère de la Santé qu’une troi­sième dose de vac­cin anti-​Covid soit pro­po­sée aux femmes ayant un pro­jet de gros­sesse ou enceintes, quel que soit le terme de la gros­sesse, lorsque le sché­ma vac­ci­nal ini­tial date de plus de six mois. 

Reconnues dès le mois d’avril 2021 comme groupe à risque de formes graves par le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) et la Haute Autorité de Santé (HAS), les femmes enceintes sont pour­tant encore nom­breuses à hési­ter à se faire vac­ci­ner. Alors même que de nom­breuses études inter­na­tio­nales ont depuis mon­tré les béné­fices du vac­cin. « Il est prou­vé que la vac­ci­na­tion pro­tège la femme enceinte » ont donc rap­pe­lé conjoin­te­ment le CNGOF et le GRIG. Les deux orga­nismes fai­sant valoir que « la baisse de l’immunité dans le temps » et « la vul­né­ra­bi­li­té » des femmes enceintes face au Covid exigent selon eux une troi­sième dose. 

Lire aus­si : Femmes enceintes et allai­tantes : pour­quoi vous faire vac­ci­ner contre le Covid-​19 est une bonne idée

Alors que le gou­ver­ne­ment a confir­mé le 17 novembre que la cin­quième vague de Covid est là, le minis­tère de la Santé ne s’est pas encore pro­non­cé sur l’élargissement de la troi­sième dose pour les femmes enceintes. Pour l’heure, la troi­sième dose n’est acces­sible qu’aux per­sonnes âgées de plus de 65 ans. Elle sera ensuite pro­po­sée aux 50–64 ans à comp­ter du 1er décembre.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés
Découvrer notre calendrier de l'avent quichesque