photo Tracy 1
© En Avant toutes

“Ceci n’est pas un mes­sage d’amour”, la nou­velle cam­pagne qui visi­bi­lise les vio­lences conju­gales chez les ados

L’association En avant toutes vient de lan­cer sa nou­velle cam­pagne de sen­si­bi­li­sa­tion sur les vio­lences conju­gales à des­ti­na­tion des ados. Un public mas­si­ve­ment tou­ché, mais qui reste hors des radars des struc­tures d’accueil clas­siques. On fait le point avec Aurélie Garnier-​Brun, direc­trice du déve­lop­pe­ment et de la com­mu­ni­ca­tion d’En avant toutes.

Causette : Pourquoi avoir fait le choix de vous adres­ser plus spé­ci­fi­que­ment aux ado­les­centes et aux jeunes femmes ?
Aurélie Garnier-​Brun : Avec En avant toutes, on a mon­té Commentonsaime.fr, un tchat d’accompagnement des per­sonnes vic­times de vio­lences géré par des professionel·les salarié·es de notre asso­cia­tion. La rai­son pour laquelle on a déci­dé de créer cet outil, c’est parce qu’on a déci­dé de cibler les jeunes femmes. Au moment de la créa­tion du tchat, on a fait une étude de ter­rain autour de dif­fé­rentes struc­tures et elles ont toutes dit la même chose : les jeunes sont sur­re­pré­sen­tées par­mi les vic­times de vio­lences et, pour autant, elles ne se tournent pas vers les struc­tures et les ins­ti­tu­tions exis­tantes. On estime aujourd’hui, d’après l’enquête Enveff*, qu’une jeune femme sur sept vit des vio­lences au[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés