buildings near mountain
Bogota, capitale de la Colombie. ©Random Institute

La Colombie dépé­na­lise l’avortement jusqu’à vingt-​quatre semaines

Jusqu’à pré­sent, l’avortement n’était auto­ri­sé qu’en cas de viol, si la san­té de la mère était en dan­ger ou lorsque le fœtus pré­sen­tait une mal­for­ma­tion com­pro­met­tant sa survie. 

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés