fbpx

Génocide rwan­dais : Clemantine Wamariya, une leçon de (sur)vie

Sur ordre de ses parents, elle prend, à 6 ans, la route de l’exil avec sa grande sœur pour échap­per au géno­cide rwan­dais. À 31 ans, Clemantine Wamariya vit aujourd’hui à San Francisco et cap­tive l’attention mon­diale avec le récit de sa rési­lience, La Fille au sou­rire de perles.

Capture 1
© J. ZAVE

Elle a l’aisance d’une Américaine extra­ver­tie et presque désta­bi­li­sante par tant de cama­ra­de­rie. On ne pour­rait pas soup­çon­ner ce qu’elle a vécu. Dans La Fille au sou­rire de perles, livre écrit avec Elizabeth Weil, jour­na­liste au New York Times, au suc­cès reten­tis­sant, les cou­leurs se sub­sti­tuent sou­vent aux rémi­nis­cences des sen­ti­ments. Le « bleu » pour la peur, le « vert »[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés