fbpx
person holding fuck your abortion ban printed banner
Manifestation pour l'accès au droit à l'avortement ©Claudio Schwarz

En Pologne, les réfu­giées ukrai­niennes vic­times de viol se heurtent à la loi anti-ivg

En Pologne, la loi empêche les réfu­giées ukrai­niennes d’avorter alors que nombre d’entre elles ont été vio­lées par des sol­dats russes ou des héber­geurs polonais.

« J’ai été vio­lée en Ukraine, je suis en Pologne main­te­nant et j’ai besoin d’aide. » « Il me faut une contra­cep­tion d’urgence mais la liste d’attente à l’hôpital polo­nais est de deux semaines. Je ne veux pas être enceinte dans un pays étran­ger pen­dant la guerre, que dois-​je faire ? » Des mes­sages comme ceux-​là, la jour­na­liste ukrai­nienne Nastya Podorozhnya en a reçu des dizaines sur la pla­te­forme Martynka, une ligne d’assistance télé­pho­nique via Télégram qu’elle a récem­ment mis en place pour aider les ukrai­niennes réfu­giées en Pologne. « On reçoit de plus en plus de ques­tions de refu­giées liées à la contra­cep­tion d’urgence ou à un avor­te­ment en Pologne », indique la jour­na­liste ,qui vit en Pologne depuis plu­sieurs années, dans les colonnes du média ukrai­nien Zaborona« Quatre-​vingt-​dix-​neuf Ukrainiennes m’ont déjà contac­tée depuis le[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
hs9 clarenore stinnes 2 l capture ecran youtube

Clärenore Stinnes, pilote à fond la caisse

À 24 ans, elle inflige une dégelée à ses adversaires masculins lors d’un rallye international. Puis, cumulant les victoires, Clärenore Stinnes se lance, deux ans plus tard, dans un tour du monde en voiture. Le premier du genre.