silhouette of man and woman kissing during sunset
(©Jochen van Wylick)

Prendre un congé pater­ni­té réduit les risques de faire une dépres­sion post-​partum chez les pères

Deux mois après la nais­sance de leur enfant, les pères ayant pris un congé pater­ni­té et ceux ayant l’intention de l’utiliser étaient moins nom­breux à faire une dépres­sion post-​partum face à ceux ne l’ayant pas uti­li­sé, selon une étude de l'Inserm parue début jan­vier dans la revue scien­ti­fique The Lancet.

Les bien­faits du congé pater­ni­té. Une étude fran­çaise de l'Inserm, publiée début jan­vier dans la revue scien­ti­fique The Lancet, démontre qu'il réduit le risque de faire une dépres­sion post-​partum chez les pères. Plus de 10% d'entre eux sont sus­cep­tibles de déve­lop­per une dépres­sion, un phé­no­mène « cou­rant » selon les chercheur·ses, au cours de l'année sui­vant la nais­sance de leur enfant.

Une équipe de l'Inserm a obser­vé, deux mois après la[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés