fbpx

Ils ont tes­té avant l'heure : le congé pater­ni­té d'un mois

Guilhem et Xabina, la tren­taine, ont accueilli le 5 mai der­nier une petite fille. Ils ont failli lou­per, à deux mois près, la mise en place le 1er juillet du nou­veau congé pater­ni­té, éten­du de 11 jours à 25 jours, dont dix obli­ga­toires. Fort heu­reu­se­ment, la patronne de Guilhem lui a pro­po­sé de béné­fi­cier de ce congé allon­gé avant l'heure et il s'est orga­ni­sé au bou­lot en consé­quence. Pour Causette, les jeunes parents ont débrie­fé l'expérience.

12e2f2a0 aaf6 4672 9c67 671498f155d4
Guilhem, aus­si à l'aise dans son fau­teuil
que dans son congé pater'
Guilhem

« Ça me sem­blait inen­vi­sa­geable de lais­ser ma com­pagne seule seule­ment quelques jours après l’accouchement. Si on ne m'avait pas per­mis d'avoir un mois, je pense que j’aurais pris des congés pour avoir plus que les onze jours auto­ri­sés. Surtout qu'au final, je trouve que ce temps a davan­tage d’intérêt pour le couple que pour le bébé. Comme Xabina allaite, je n’ai pas été très utile dans la rela­tion directe avec notre fille. Notamment la nuit, c’est sur­tout elle qui se levait. En fait, mon rôle a sur­tout été de la sou­la­ger pour qu’elle puisse[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
216147 France Danemark Feminine   Match amical  avril 2019

Celles qui vont faire le show

Cette sélection de onze joueuses, établie d’après les différentes équipes alignées par la coach lors des derniers matchs amicaux et deux ou trois « paris » de Causette, devrait se retrouver sur le terrain.