luz mendoza xoE b6xHRrQ unsplash
© Luz Mendoza

« L’État a fini par être lié à l’industrie agroalimentaire »

3 questions à Fabrice Nicolino, journaliste, auteur d’une enquête sur les pesticides SDHI, Le crime est presque parfait (2019, Les liens qui libèrent).

Causette : En quoi les SDHI présentent-​ils un risque de « catastrophe sanitaire » ?
Fabrice Nicolino : Les SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase) sont des[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés