capture d ecran 2023 09 05 135835
Alvaro Morata © France 24

Baiser for­cé de Rubiales : les joueurs de l’équipe natio­nale espa­gnole apportent leur sou­tien à la sélec­tion espa­gnole féminine

Les joueurs de la sélec­tion espa­gnole ont pris posi­tion ce lun­di contre le pré­sident de la fédé­ra­tion espa­gnole (RFEF), Luis Rubiales, désor­mais sus­pen­du par la FIFA.

Rassemblés en sélec­tion pour la trêve inter­na­tio­nale, les joueurs espa­gnols se sont expri­més ce lun­di en confé­rence de presse sur l’affaire Rubiales. Le pré­sident de la RFEF, actuel­le­ment sus­pen­du, avait embras­sé de force la foot­bal­leuse Jenni Hermoso lors de la remise du tro­phée de la Coupe du monde de foot­ball 2023, le dimanche 20 août.

La sélec­tion mas­cu­line espa­gnole a fus­ti­gé le « com­por­te­ment inac­cep­table » et a expri­mé « sa soli­da­ri­té avec les joueuses, et déplo­ré que leur suc­cès ait été ter­ni » par la polé­mique qui a sui­vi, a‑t-​elle pré­ci­sé dans une décla­ra­tion com­mune lue devant la presse par l’attaquant Alvaro Morata. « Nous nous situons fer­me­ment du côté des valeurs por­tées par le sport. Le foot­ball espa­gnol doit être source de res­pect, d'inspiration, d'inclusivité et de diver­si­té, et doit don­ner l'exemple dans ses com­por­te­ments, aus­si bien sur le ter­rain qu'en dehors », ont ajou­té les foot­bal­leurs espagnols.

La sélec­tion espa­gnole mas­cu­line a tenu à féli­ci­ter les joueuses cham­pionnes du monde de foot­ball : « Nous sou­hai­tons trans­mettre, encore une fois, notre fier­té et nos plus sin­cères féli­ci­ta­tions à l’équipe natio­nale fémi­nine pour le titre de cham­pionne du monde à Sydney. Une étape his­to­rique pleine de sens qui mar­que­ra un avant et un après dans le foot­ball fémi­nin espa­gnol, ins­pi­rant de nom­breuses femmes avec un triomphe d’une valeur incalculable. »

Lire aus­si l Woody Allen, ne voit « rien de mal » à l’agression sexuelle de Rubiales sur Jenni Hermoso, et c’est bien ça le problème

Partager
Articles liés
2M45X0A

Vélo : l’émancipation par la culotte

Au XIXe siècle, le bloomer, un pantalon court surmonté d’une jupe, a participé à la libération des femmes. Essuyant les moqueries et les insultes, la militante féministe Amelia Bloomer le porta avec fierté… Grâce à lui, les femmes ont pu enfin...

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.