fbpx
P1060523
© Brieuc Le Bars

En pri­son, l’association Code Phenix forme les déte­nus au métier de déve­lop­peur infor­ma­tique

Dans un envi­ron­ne­ment car­cé­ral aux oppor­tu­ni­tés limi­tées, l’association Code Phenix, créée par Brieuc Le Bars, a lan­cé une for­ma­tion au codage infor­ma­tique dans le centre de déten­tion de Melun, en Seine-​et-​Marne. Un moyen de redon­ner confiance aux déte­nus et d’ouvrir les pos­sibles à leur sor­tie.

L’endroit pour­rait res­sem­bler à une salle de classe un peu défraî­chie, avec ses murs blancs et son sol en damier. Devant leurs écrans, plu­sieurs per­sonnes concen­trées tapent sur leur cla­vier ou se donnent des conseils. À leurs côtés, un homme plu­tôt jeune, barbe de trois jours et col de che­mise débor­dant du pull, passe d’un poste à l’autre pour répondre aux ques­tions de ces élèves d’un autre genre. Lui, c’est Brieuc Le Bars, créa­teur et for­ma­teur de l’association Code Phenix. Ce matin-​là, comme tous les jours du lun­di au ven­dre­di, il inter­vient auprès de sa pro­mo­tion d’apprenants au centre de déten­tion de Melun. « Nous pro­po­sons une for­ma­tion de 520 heures à dif­fé­rents lan­gages de code, HTML, CSS et JavaScript, explique-​t-​il. Puis nous pas­sons ensuite en mode agence, où les appre­nants réa­lisent des sites Web pour des clients. Et ils sont rému­né­rés pour leurs pres­ta­tions. » 

Un uni­vers mécon­nu

Dans le milieu car­cé­ral fran­çais, c’est du jamais vu. La plu­part des for­ma­tions pour les déte­nus se concentrent sur des métiers indus­triels comme la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés