3D painting of Welcome
© Belinda Fewings

Réfugié·es ukrainien·nes et les autres : que révèle notre empa­thie à géo­mé­trie variable ?

Depuis le 24 février et le début de la guerre en Ukraine, un immense élan de soli­da­ri­té s’est for­mé en Europe pour secou­rir les Ukrainien·nes fuyant les com­bats. Les popu­la­tions comme les États sont résolu·es à accueillir les quelque cen­taines de mil­liers de per­sonnes ayant fran­chi les fron­tières de l’Union. Une atti­tude qui tranche avec les poli­tiques d’accueil plus timo­rées de ces der­nières années. Parce que ce ne sont pas les mêmes réfugié·es ? 

« On ne parle pas là de Syriens qui fuient les bom­bar­de­ments du régime […]. On parle d’Européens qui partent dans leurs voi­tures qui res­semblent à nos voi­tures, et qui essayent juste de sau­ver leur vie. » Ce cri du cœur d’un jour­na­liste de BFM-​TV le 24 février der­nier illustre bien la contra­dic­tion dans laquelle se trouve l’Europe actuel­le­ment.

D’un côté, les pays de l’Union ont déjà com­men­cé à accueillir, bras et fron­tières grands ouverts, 870 000 réfugié·es ukrainien·nes ayant déjà fui l’invasion russe. Le conseil des ministres de l’Intérieur a même voté une « pro­tec­tion tem­po­raire » d’un an renou­ve­lable aux ressortissant·es ukrainien·nes, leur per­met­tant d’accéder au mar­ché du tra­vail, aux loge­ments et à la pro­tec­tion sociale. Un élan de soli­da­ri­té salué sur tous les pla­teaux télé.

De l’autre, face aux Syrien·nes, Irakien·nienes, Afghan·nes qui fuient, eux·elles aus­si, et depuis 2015, les bombes de leurs conflits locaux, l’Union euro­péenne n’a jamais four­ni de réponse aus­si géné­reuse et coor­don­née. En août 2021 par exemple, après la chute de Kaboul, Emmanuel Macron pré­ve­nait ain­si que « l’Europe ne peut pas à elle seule assu­mer les consé­quences de[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.