pmkm9pybnte
© Content Pixie

La Miviludes met le « fémi­nin sacré » et les « stages de viri­lisme » dans le même panier de dérives sectaires

Dans son nou­veau rap­port d'activité por­tant sur l'année 2021, la Mission inter­mi­nis­té­rielle de vigi­lance et de lutte contre les dérives sec­taires annonce un record de sai­sines dénon­çant des dérives sec­taires. Au milieu des cas d'enrôlement com­plo­tiste et des dan­gers de la méde­cine paral­lèle, l'instance dénonce d'un côté l'essor de pra­tiques dévoyant le fémi­nisme et de l'autre, la mobi­li­sa­tion de thé­ma­tiques miso­gynes par des gou­rous masculinistes.

C'est un nou­veau record qu'annonce dans son nou­veau rap­port, publié jeu­di 3 novembre, la Mission inter­mi­nis­té­rielle de vigi­lance et de lutte contre les dérives sec­taires (Miviludes). En 2021, elle a reçu 4 020 sai­sines, soit une aug­men­ta­tion de 33,6% par rap­port à 2020. Un « regain d'activité » notam­ment lié à la crise sani­taire. Ces dérives sec­taires s'adaptent à l'air du temps, apprend-​on à la lec­ture du docu­ment. On connais­sait les alertes de la Miviludes sur cer­tains groupes reli­gieux, cer­taines méthodes édu­ca­tives, des gou­rous du bien-​être et de la méde­cine paral­lèle ou encore, plus récem­ment, de mou­vances comploto-​antivax. L'instance rat­ta­chée au minis­tère de l'Intérieur cana­lyse cette fois deux récentes ten­dances qu'elle juge en plein essor : celle du « fémi­nin sacré » d'un côté et de l'autre, celle du « mas­cu­li­nisme, viri­lisme et anti-​féminisme ». Ce qu'elles ont en com­mun : une idéo­lo­gie pro­fon­dé­ment basée sur l'essentialisation des sexes, c'est-à-dire des croyances rédui­sant l'individu à son sexe[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
Capture d’écran 2022 12 23 à 15.28.12

Start-​up, ton uni­vers impitoyable

Chaque mois, un cher­cheur, une cher­cheuse, nous raconte sa thèse sans jar­gon­ner. Docteure en socio­lo­gie et cher­cheuse au Centre d’études de l’emploi et du tra­vail (CEET), Marion Flécher s’est pen­chée sur le monde très média­ti­sé, mais...