multicolored textile
© Cecilie Johnsen

Paris : La Pride se dérou­le­ra sans les chars cette année

L’Inter-LGBT a annon­cé dimanche der­nier que la Pride de juin 2023 se dérou­le­ra sans les chars pour des rai­sons éco­lo­giques et sécuritaires.

Finis les chars pol­luants qui déam­bulent dans les rues pari­siennes. Dimanche 16 avril, dans un mes­sage publié sur Facebook, l’inter-LGBT, qui orga­nise chaque année la marche des fier­tés à Paris, a annon­cé que la Pride de cette année, pré­vue pour le 24 juin, se dérou­le­ra sans eux. L'organisation a évo­qué notam­ment des rai­sons « d’éco-responsabilité » et d' « hori­zon­ta­li­té par­ta­gée » dans la lutte LGBTQ+. Ces annonces s'inscrivent dans une volon­té de « trans­for­ma­tion » de ce rendez-​vous annuel, qui prend désor­mais en consi­dé­ra­tion « les enjeux de socié­té ».

Au-​delà des enjeux éco­lo­giques, la sécu­ri­té de la Pride a éga­le­ment été évo­qué dans le mes­sage de l'organisation pour jus­ti­fier l'interdiction des chars. « La par­ti­ci­pa­tion […] étant de plus en plus mas­sive, l’Inter-LGBT et ses[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
113 le blues des teufards 1 lea taillefert pour causette

Le blues des teufeurs

Cet été, ces oiseaux de nuit n’iront ni en clubs ni dans les festivals. Entre résignation, réinvention et grosse déprime, des fêtard·es racontent leur vie sans paillettes.