fbpx

Masques jetables : com­ment les recy­cler ?

Depuis le début de la pan­dé­mie, l’utilisation des masques jetables a explo­sé. Balancés avec les ordures ména­gères, ils ne sont pas recy­clés et consti­tuent une source de pol­lu­tion plas­tique dont la pla­nète se pas­se­rait bien. Problème : les solu­tions pour remé­dier à ce fléau tardent à se mettre en place.

121  des vertes et des pas mures  masques jetables  rafa angulo
© Rafa Angulo

2020, année de merde et de plas­tique. L’apparition de l’épidémie de Covid-​19 a pro­vo­qué une explo­sion de l’utilisation des masques à usage unique com­po­sés prin­ci­pa­le­ment de poly­pro­py­lène, l’un des plas­tiques les plus répan­dus. Selon une esti­ma­tion de l’Agence pour la dif­fu­sion de l’information tech­no­lo­gique (Adit), entre 6,8 et 13,7 mil­liards de masques jetables auraient été uti­li­sés en France l’an der­nier. Et ça semble mal par­ti pour que 2021 dif­fère en la matière. « Si chaque per­sonne dans le pays uti­lise deux masques à usage unique par jour, ça fait 400 tonnes de déchets plas­tiques pro­duits en plus, se désole Juliette Franquet, la direc­trice de l’ONG Zero Waste France. Et ils viennent évi­dem­ment s’ajouter à tout ce qui cir­cule déjà. » 

Du côté de la Direction géné­rale de la pré­ven­tion des risques, la DGPR, on éva­lue plu­tôt ce gise­ment de déchets à 40 000 tonnes par an. Les chiffres ne concordent pas, mais le constat, lui, est sans appel : nous sommes face à un vrai fléau pour l’environnement.[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
marguerite steinheil born japy 1869 1954 accused of murder she was acquitted on november 13 1909 here just before her crime

Marguerite Steinheil, la veuve rouge de Félix Faure

Marguerite Steinheil, vous connaissez. Si, si. C’est la « cocotte » dans les bras de laquelle le président Félix Faure est mort. Tout le monde s’est gaussé... Pourtant son destin relève moins de la farce grotesque que de l’aventure rocambolesque.

nicolas rainteau 18

Nicolas Rainteau, le schi­zo­frère

À Montpellier, un jeune psy­chiatre milite pour le droit des schi­zo­phrènes à avoir une vie nor­male. À coups de tweets, de tri­bunes et de confé­rences, il dés­in­tègre les cli­chés sur la mala­die. Quitte à bous­cu­ler l’ordre éta­bli. Un après...