UEXEXM4Q2JF55PHYO4PNXKMBVE
Pierre Ménès, sur le plateau de Touche pas à mon poste, le 22 mars 2021. Capture d'écran C8.

Le jour­na­liste Pierre Ménès visé par une enquête pour des accu­sa­tions de har­cè­le­ment sexuel et d'agressions sexuelles

Le par­quet de Nanterre (Hauts-​de-​Seine) a ouvert fin décembre une enquête pré­li­mi­naire pour « har­cè­le­ment sexuel » et « agres­sions sexuelles » concer­nant les agis­se­ments pré­su­més du jour­na­liste Pierre Ménès lorsqu'il tra­vaillait pour Canal+.

Une enquête pré­li­mi­naire visant les agis­se­ments pré­su­més du jour­na­liste Pierre Ménès, quand il tra­vaillait pour Canal+, a été ouverte le 30 décembre der­nier par le par­quet de Nanterre (Hauts-​de-​Seine), a appris BFMTV ce jeu­di. Ouverte pour « har­cè­le­ment sexuel » et « agres­sions sexuelles », elle a été confiée à la Brigade de répres­sion de la délin­quance contre les per­sonnes (BRDP).

Le 27 sep­tembre der­nier, le média en ligne Les Jours révé­lait que lors d'une enquête interne dili­gen­tée par Canal+, sept per­sonnes avaient décla­ré avoir été vic­times des agis­se­ments du chro­ni­queur spor­tif au sein du ser­vice des sports de Canal+. Deux hommes et cinq femmes, salarié·es ou ex-salarié·es du groupe, par­mi lesquel·les les jour­na­listes Marie Portolano et et Isabelle Moreau. L'Inspection du Travail avait alors effec­tué un signa­le­ment, au titre de l'article 40 du Code pro­cé­dure pénale, qui indique que « toute auto­ri­té consti­tuée, tout offi­cier public ou fonc­tion­naire qui, dans l'exercice de ses fonc­tions, acquiert la connais­sance d'un crime ou d'un délit est tenu d'en don­ner avis sans délai au pro­cu­reur de la République ». Permettant, aujourd'hui, l'ouverture de l'enquête préliminaire.

Jupe sou­le­vée et bai­ser forcé

Le départ de Pierre Ménès de la chaîne cryp­tée, en juillet der­nier, et l'enquête interne ont été pré­ci­pi­tés par la dif­fu­sion du docu­men­taire Je ne suis pas une salope, je suis une jour­na­liste de Marie Portolano et Guillaume Priou, sur le sexisme et la place des femmes dans le milieu du jour­na­lisme sportif. 

Un docu­men­taire dont plu­sieurs séquences avaient été cou­pées au mon­tage, révé­laient, là encore, Les Jours. Celle où Marie Portolano confronte le chro­ni­queur de 58 ans face au fait qu'il lui avait sou­le­vé sa jupe sur le pla­teau du Canal Football Club le 28 août 2016. Et celle, notam­ment, où elle lui le montre le bai­sé for­cé qu'il avait impo­sé à la jour­na­liste Isabelle Moreau, en 2011, tou­jours lors du Canal Football Club.

Lire aus­si l Vu à la télé : notre soi­rée TPMP en com­pa­gnie de Pierre Ménès

Pierre Ménès, qui tra­vaille aujourd'hui pour une pla­te­forme digi­tale lan­cée par le groupe Reworld Media, est déjà visé par une enquête pré­li­mi­naire pour « agres­sion sexuelle », ouverte après le témoi­gnage d'une hôtesse du Parc des Princes, envers laquelle il aurait eu des gestes dépla­cés. Contestant les faits, il avait alors, selon Le Parisien, por­té plainte pour dénon­cia­tion calomnieuse.

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don
Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.