person wearing gold wedding band
© National Cancer Institute

La conven­tion citoyenne sur la fin de vie se dit favo­rable à l’aide active à mourir

Les 167 citoyen·es réuni·es à Paris pour réflé­chir à l’accompagnement de la fin de vie des per­sonnes se sont prononcé·es dimanche en faveur de la léga­li­sa­tion du sui­cide assis­té ou de l’euthanasie médi­ca­le­ment assistée.

Après deux mois et demi de débats, la Convention citoyenne sur la fin de vie, orga­ni­sée par le Conseil éco­no­mique social et envi­ron­ne­men­tal (Cese) à la demande de l'exécutif, a voté ce dimanche 19 février dans l’hémicycle du Palais d’Iéna à Paris, pour une « ouver­ture » à « une aide active à mou­rir ». Autrement dit, pour la léga­li­sa­tion du sui­cide assis­té ou de l’euthanasie médi­ca­le­ment assis­tée en cas de mala­die incu­rable asso­ciée à des souf­frances réfrac­taires. Ces recom­man­da­tions seront remises à Matignon le 19 mars, selon Libération.

Pour leur sixième week-​end de tra­vail, les 167 Français·es représentatif·ves de la socié­té civile ont esti­mé à 84% que le « cadre actuel d’accompagnement de la fin de vie » ne per­met pas[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.