Palais de lÉlysée 2019
Palais de l'Élysée © Wikimedia commons

Conférence natio­nale du han­di­cap : des annonces qui ne convainquent pas vrai­ment les concerné·es

Parmi les 70 mesures annoncées par le président de la République : le remboursement intégral des fauteuils roulants dès 2024, un investissement de 1,5 milliard d’euros dans l’accessibilité, ou encore l'évolution des conditions de travail du personnel accompagnant à l’école les enfants en situation de handicap.

En partie boycottée par les associations représentantes des personnes en situation de handicap, la sixième Conférence nationale du handicap (CNH) qui s'est tenue mercredi 26 avril à l'Élysée a été l'occasion pour Emmanuel Macron d'apporter des gages quant à son volontarisme pour « changer le quotidien des personnes » en situation de handicap. Alors même qu'il avait affirmé que le sujet était l'une de ses priorités lors de sa campagne électorale en 2017, et dans un contexte où la France a été épinglée mi-avril pour ses manquements aux droits et libertés des personnes en situation de handicap.

Le président de la République a donc annoncé hier 70 mesures que l'exécutif voulait « fortes ». Parmi les principales, on trouve un investissement de 1,5 milliard d'euros dans l'accessibilité : « Une ligne budgétaire lourde », a commenté le chef de l'État,

Partager
Articles liés