brown rock formation under white sky during daytime
©Khalid Elkady

Massacres de migrant·es en Arabie saou­dite : « le niveau de vio­lences auquel nous assis­tons est nou­veau pour nous », alerte Human Rights Watch

Un rap­port gla­çant de l’ONG Human Rights Watch, publié lun­di 21 août, accuse l’Arabie saou­dite d’avoir ordon­né l’assassinat de cen­taines, voire de mil­liers de migrant·es éthiopien·nes à sa fron­tière avec le Yémen entre mars 2022 et juin 2023. Décryptage avec Nadia Hardman, cher­cheuse au sein de l’ONG et autrice du rapport. 

Des atro­ci­tés com­mises à l’abri du regard de la com­mu­nau­té inter­na­tio­nale et en toute impu­ni­té. Selon le rap­port gla­çant publié par l’Organisation de défense des droits de l’homme, Human Rights Watch (HRW), lun­di 21 août, des cen­taines, voire des mil­liers d’Ethiopien·nes, auraient été assassiné·es par des gardes-​frontières saou­diens à la fron­tière entre l’Arabie Saoudite et le Yémen de mars 2022 à juin 2023. Les témoi­gnages recueillis par HRW font état de meurtres d’une vio­lence inouïe, mais aus­si de vio­lences sexuelles et d’actes de tortures. 

D’après l’Organisation inter­na­tio­nale pour les migra­tions des Nations unies, plus de 200 000 per­sonnes tentent chaque année de[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.