fbpx
IMG 0268
Claudine Monteil en mai 2021, chez elle, devant le portrait de Simone de Beauvoir peint par sa sœur Hélène © A.C.

Le 26 août 1970 nais­sait le MLF : sou­ve­nirs de la mili­tante Claudine Monteil

Debout les femmes ! Il y a cin­quante et un ans nais­sait le Mouvement de libé­ra­tion des femmes (MLF), à qui nous devons tant. Entretien avec Claudine Monteil, fémi­niste qui a rejoint le MLF à 20 ans, signa­taire du Manifeste des 343, écri­vaine, amie et bio­graphe de Simone de Beauvoir.

Causette : Que se passe-​t-​il le 26 août 1970 ?
Claudine Monteil :
Il y a 51 ans nais­sait le MLF, le Mouvement de libé­ra­tion des femmes. Le 26 août 1970, des marches fémi­nistes à tra­vers les Etats-​Unis célèbrent le cin­quan­tième anni­ver­saire du droit de vote des femmes amé­ri­caines. La jour­née va annon­cer des vagues de mani­fes­ta­tions fémi­nistes par le monde. A Paris, place de l’Etoile, les tou­ristes et badauds ont droit à une sur­prise. Neuf mili­tantes fémi­nistes fran­çaises, por­tant des ban­de­roles et une gerbe de fleurs, tra­versent à vive allure la place. Elles s’avancent vers la tombe du Soldat incon­nu devant laquelle elles entendent dépo­ser la gerbe. Non pas en l’honneur de ce pauvre sol­dat sans doute mort sur le champ de bataille, mais en celui de son épouse, incon­nue et invi­sible. Deux slo­gans sur les ban­de­roles de cette pre­mière mani­fes­ta­tion du MLF seront repris dans les mani­fes­ta­tions des années 1970 et encore aujourd’hui : « Il y a plus incon­nu que le sol­dat incon­nu : sa femme » et « Un homme sur deux est une femme ». En don­nant à cette femme un rôle égal à celui de son mari, ces femmes veulent sou­li­gner l’invisibilisation des femmes dans la socié­té fran­çaise.
Parmi ces mili­tantes, se trouvent les fémi­nistes dites « his­to­riques » Christine Delphy, Anne Zelensky, et les deux écri­vaines Christiane Rochefort et Monique Wittig. Un poli­cier puis d’autres sai­sissent la gerbe, les bous­culent et les arrêtent. Elles sont emme­nées au com­mis­sa­riat de police, où on tente de les culpa­bi­li­ser. Comment ont-​elles osé désa­cra­li­ser un lieu sym­bo­lique de l’histoire de France ? Elles ne se[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
HS10 Jameela Jamil © Capture ecran twitter

Jameela Jamil, l'infiltrée du glam

L’actrice britannique de la série The Good Place lutte farouchement contre l’hypocrisie du star-system en dénonçant les photos d'elle retouchées sans son accord.

hypatia of alexandria astronomer and philosopher

Hypatie d’Alexandrie, la boss des maths

Mathématicienne, philosophe, savante et enseignante, la païenne Hypatie régnait en maîtresse adulée sur le milieu intellectuel d’Alexandrie du IVe siècle après Jésus Christ. Avant d’être rattrapée par les remous religieux et politiques de l’Empire...