Capture decran 2024 02 19 a 10.27.33 AM
© Capture écran Youtube / DW News

Ioulia Navalnaïa : l’épouse d’Alexeï Navalny, le cou­rage fait femme

Depuis la mort d'Alexeï Navalny, son mari, elle fait preuve d'un cou­rage et d'une digni­té qui forcent l'admiration. Et pour­rait bien deve­nir une figure poli­tique à son tour. 

Juste après l’annonce de la mort de son époux en pri­son, les larmes aux yeux, elle a pris la parole à Munich. Elle a pris une pro­fonde ins­pi­ra­tion avant de décla­rer : “Si c’est la véri­té, je vou­drais que Poutine, tout son per­son­nel, tout son entou­rage, tout son gou­ver­ne­ment, ses amis, sachent qu’ils seront punis pour ce qu’ils ont fait à notre pays, à ma famille et à mon mari”, la voix ferme, mais débor­dante d’émotion. Et de conclure : “Et ce jour vien­dra très bien­tôt.” Cela fai­sait deux ans que Ioulia Navalnaïa n’avait pas vu son mari, l’opposant russe Alexeï Navalny. Depuis, Ioulia Navalnaïa, 47 ans, che­veux blonds ras­sem­blés, comme tou­jours, dans un chi­gnon ser­ré, ne lâche rien. Ce lun­di, trois jours seule­ment après la mort de son mari, elle ren­contre à Bruxelles les ministres des Affaires étran­gères de l’Union européenne.

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
Isabelle Rome

Isabelle Rome, la vie d’après

Débarquée en juillet à l’occasion d’un rema­nie­ment, l’ancienne ministre de l’Égalité très appré­ciée des asso­cia­tions fémi­nistes a retrou­vé son métier de magis­trate, en tant que pre­mière pré­si­dente de la cour d’appel de Versailles. Et...