Capture d’écran 2020 06 08 à 15.39.11
© Capture d'écran LePotCommun

Confinement : « Comme d’habitude, des putes, le gouvernement s’en est tamponné le coquillard »

« Pas facile de respecter les distances de sécurité quand ton métier, c’est de faire des pipes ! » disait récemment Anaïs, porte-​parole du Strass (syndicat des travailleurs·euses du sexe), dans un des nombreux live qu’on a vus fleurir pendant le confinement.

En effet, la pandémie qui nous a cloîtré·es chez nous avec nos crises d’angoisse, vibromasseurs et tablettes de chocolat pour principales compagnes a été plus violente pour certains corps de métier que pour d’autres. Les TDS (travailleurs·euses du sexe) habitué·es à travailler dans la rue ont été immédiatement impacté·es, se retrouvant sans clients, avec la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés