fbpx
Capture d’écran 2020 06 08 à 15.39.11
© Capture d'écran LePotCommun

Confinement : « Comme d'habitude, des putes, le gou­ver­ne­ment s'en est tam­pon­né le coquillard »

« Pas facile de res­pec­ter les dis­tances de sécu­ri­té quand ton métier, c’est de faire des pipes ! » disait récem­ment Anaïs, porte-​parole du Strass (syn­di­cat des travailleurs·euses du sexe), dans un des nom­breux live qu’on a vus fleu­rir pen­dant le confi­ne­ment.

En effet, la pan­dé­mie qui nous a cloîtré·es chez nous avec nos crises d’angoisse, vibro­mas­seurs et tablettes de cho­co­lat pour prin­ci­pales com­pagnes a été plus vio­lente pour cer­tains corps de métier que pour d’autres. Les TDS (travailleurs·euses du sexe) habitué·es à tra­vailler dans la rue ont été immé­dia­te­ment impacté·es, se retrou­vant sans clients, avec la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés