fbpx

Chloé Delaume : « Le male gaze colo­nise tous les imaginaires »

delaume chloe 218 carree gros plan sophie couronne a
© Sophie Couronne 

« Un géné­ra­teur de com­plexes », c’est Bérangère qui m’a dit ça de son der­nier rendez-​vous Tinder. Ils étaient nus dans le lit, tous les deux avaient joui, il l’a sou­dain scan­née, a com­men­té son corps. Limite s’il ne l’a pas notée. Compliment sur ses seins, un grain de beau­té sexy, puis : « C’est dom­mage, ce ventre. » Bérangère m’a avoué être res­tée inter­dite. Elle n’a pas répon­du : « Et toi que tu perdes tes che­veux », ni trou­vé de pun­chline, ni ten­du un miroir. Elle a mis son pei­gnoir et elle a fait du thé. Une fois que le gar­çon a quit­té son appart, Bérangère s’est regar­dée très long­temps dans la glace. Ensuite, elle m’a appe­lée pour savoir si j’avais déjà porté[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
thumbnail image001

Le lance-​flammes de Fiona Schmidt

Du 15 au 17 juillet ­pro­chain se tien­dra le Festival inter­na­tio­nal de jour­na­lisme à Couthures-​sur-​Garonne, dont l’une des thé­ma­tiques prin­ci­pales est : « Faut-​il encore faire des enfants ? », sous...