AFP 20240223 34JV6JP v1 HighRes FilesFranceAgricultureProtest
Un cortège d'agriculteur·rices bloque la route M6 près de Lyon pour dénoncer leurs conditions de vie le 24 janvier dernier. © JEFF PACHOUD / AFP)

“Il vou­lait ache­ter une corde” : les “sen­ti­nelles” du monde pay­san racontent la détresse agri­cole à la veille de l’ouverture du Salon de l’agriculture

Suicides, endet­te­ment mas­sif, vio­lences : en Bourgogne, l’une des régions les plus rurales de France, les béné­voles et travailleur·euses sociaux·ales venant en aide aux pay­sans témoignent d’une “explo­sion de la détresse agri­cole”, aux échos sou­vent silencieux.

“Parfois, c’est affreux.” Gabriel Laloux, béné­vole à l’association d’entraide Solidarité Paysans (SP), se sou­vient par exemple de cette “veuve seule avec sa fille han­di­ca­pée”. “Elle avait tout lais­sé depuis trois ans. Elle n’ouvrait même plus le cour­rier. Une fuite d’eau cou­lait depuis des années…”, raconte ce fils d’agriculteurs de 67 ans.

“Tout lais­sé”, comme cet agri­cul­teur qui, lui non plus, “n’ouvrait plus le cour­rier et ne savait même pas qu’on avait pro­non­cé sa liqui­da­tion”, se remé­more Philippe Lapray, méde­cin à la retraite et éga­le­ment béné­vole chez SP. “Il l’a com­pris quand il est allé faire des achats pour ses enfants : sa carte a été refu­sée. Il disait qu’il n’avait plus qu’une chose à faire : ache­ter une corde. Philippe Lapray[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés