Screenshot 2023 04 07 11.01.49
© Besse

Séparation : l’annonce faite aux enfants

Tous les mois, Causette inter­roge des parents impar­faits sur la façon dont ils et elles se démènent avec l’éducation de leurs bam­bins. Et quel sys­tème D ils et elles
mettent en place pour sur­vivre. Ce mois-​ci, com­ment dire : « papa et maman se quittent ».

Certes, une sépa­ra­tion se déroule rare­ment dans la joie et l’allégresse. Mais s’il est un moment par­ti­cu­liè­re­ment redou­table, c’est bien celui où il faut cra­cher la Valda aux enfants, leur expli­quer qu’entre leurs parents, c’est moins La croi­sière s’amuse (« Love, exci­ting and neeeeew… ») qu’une ver­sion de Titanic où Jack et Rose n’auraient même plus envie de par­ta­ger la même planche.

Selon les chiffres de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des sta­tis­tiques, en France, on recense annuel­le­ment envi­ron 425 000 sépa­ra­tions (divorces, rup­tures de Pacs, d’union libre), ce qui implique, par rico­chet, les 379 000 mineurs qui sont sous la res­pon­sa­bi­li­té des adultes concer­nés. Autant dire que cela fait un paquet de minot·es à infor­mer. Et autant de méthodes pour s’en acquitter…

Renaud, 44 ans, deux enfants de 13 et 9 ans

Auteur de la news­let­ter Les Séparents

En 2020, Renaud et sa com­pagne achètent une mai­son. Problème : les sen­ti­ments n’étaient pas dans les car­tons. L’idée d’une sépa­ra­tion affleure. Sauf qu’« on avait envie de conti­nuer à faire famille. Pour nous, il est pos­sible de déco­cher la case “amour” sans déco­cher toutes les autres cases ». Les ex-​conjoints ont donc un double mes­sage à faire pas­ser : les parents se séparent, mais conti­nuent à[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés