fbpx

Cancer du sein triple néga­tif : paye ton traitement

Mise à jour – 2 novembre 2021 /​/​/​Depuis lun­di 1er novembre, le Trodelvy (voir enca­dré à la fin de cet article) est dis­po­nible pour l'ensemble des patientes concer­nées en France, au nombre de 600 selon l'association #MobilisationTriplettes. En effet, une auto­ri­sa­tion d'accès pré­coce à ce trai­te­ment vient d'être émise par la Haute auto­ri­té de san­té (HAS), sans attendre l'autorisation de mise sur le mar­ché euro­péenne. Cette déci­sion de l'HAS inter­vient alors que le labo­ra­toire amé­ri­cain Gilead, qui pro­duit le Trodelvy, a ren­for­cé sa chaîne de pro­duc­tion, qui ren­dait aupa­ra­vant très com­pli­quée la dif­fu­sion du médi­ca­ment en dehors des États-Unis.


Certaines femmes atteintes du “triple néga­tif”, une forme de can­cer du sein très agres­sive, décident de par­tir en Allemagne pour rece­voir un trai­te­ment inac­ces­sible en France. Et pour finan­cer leurs soins, elles sont contraintes de lan­cer des cagnottes en ligne.

Causette CMJN v2 A

Delphine en est à son qua­trième aller-​retour. Depuis le mois de mai, toutes les trois semaines, elle fait le tra­jet seule, en voi­ture, jusqu’à Dornstetten, une petite ville du sud-​ouest de l’Allemagne, à plus de 700 kilo­mètres de chez elle. Elle ne s’y rend pas pour se mettre au vert ni pour des rai­sons pro­fes­sion­nelles. Elle va y cher­cher un trai­te­ment par immu­no­thé­ra­pie, dans une cli­nique pri­vée, pour[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
causette lactation induite a

Lactation induite : allai­ter sans procréer

Donner le sein à un enfant que l’on n’a pas porté peut surprendre. Pourtant, des femmes adoptantes ou qui ont eu recours à la PMA utilisent ce protocole permettant de produire du lait sans avoir été enceinte. Une pratique peu courante et méconnue en...