fbpx

Portfolio : Rodéo gyp­sy

La pho­to­graphe polo­naise Tori Ferenc, ins­tal­lée à Londres, s’est tou­jours inté­res­sée aux groupes mar­gi­na­li­sés et aux indi­vi­dus sin­gu­liers. Elle a ain­si pho­to­gra­phié des réfugié·es kurdes en France ou des juif·ves ortho­doxes dans le nord de Londres. Cette fois, elle a sui­vi une com­mu­nau­té nomade, les Travellers (« les voya­geurs »), pré­sente en Grande-​Bretagne et en Irlande, lors d’une des foires aux che­vaux qui consti­tuent leurs ras­sem­ble­ments tra­di­tion­nels.

Peuple de cavalier·ères, les Travellers sont fier·ères de per­pé­tuer ain­si leur héri­tage tsi­gane, même si beau­coup se sont sédentarisé·es. Ces foires (cer­taines remontent au XVIIIe siècle) sont d’autant plus pré­cieuses qu’elles soudent cette mino­ri­té eth­nique encore sou­vent dis­cri­mi­née. Tori Ferenc a su gagner leur confiance pour docu­men­ter au plus près cet évé­ne­ment entre joie et fier­té, qui célèbre la foi, la famille et les che­vaux, com­pa­gnons de tou­jours.

Travellers, de Tori Ferenc. Toriferenc.com/travellers

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
115 sapeurs 9 tariq zaidi

Sapeurs : la série pho­to sapée comme jamais

À la ville, ils sont chauf­feurs de taxi, tailleurs, jar­di­niers. Mais dès le ser­vice ter­mi­né, les voi­là qui se trans­forment en dan­dies de grand che­min. Eux, ce sont les membres de La Sape, la fameuse Société des ambian­ceurs et des...