fbpx
IMG 4462 1
Camille Cousté et Grégoire Gérard dans les locaux de Très à Marseille © A.C.

Design : un éco-​score pour le mobilier

S'il devient de plus en plus cou­rant de faire atten­tion à notre empreinte envi­ron­ne­men­tale quand on achète de l'alimentaire ou des vête­ments, dif­fi­cile de bien faire quand il s'agit de meu­bler ou déco­rer son habi­ta­tion. Le dis­tri­bu­teur en ligne Très entend pro­po­ser la solution.

Un fau­teuil conçu avec des chutes de plas­tique et de métal issues de la pro­duc­tion indus­trielle en France noté A, une biblio­thèque fabri­quée en bois pro­ve­nant de « forêts durables » notée B+. Sur Très-ecodesign.com, le mobi­lier et les articles de déco­ra­tion pro­po­sés ont été vali­dés par un impla­cable algo­rithme étu­diant le cycle de vie d'un objet et relé­guant hors de la vente les pro­duits qui, sur une note envi­ron­ne­men­tale de A à F, ne dépassent pas le D. Une sorte de Yuka de desi­gn, du nom de cette incon­tour­nable appli­ca­tion qui scanne les codes barres ali­men­taires ou de pro­duits de beau­té pour aiguiller les consommateur·trices dans leurs achats en fonc­tion des com­po­sants, sauf qu'ici, le super­mar­ché est en ligne et ne vend que les articles à haute pré­oc­cu­pa­tion envi­ron­ne­men­tale. Une place à prendre puisque, contrai­re­ment à l'alimentation par exemple, les normes de trans­pa­rence sur la com­po­si­tion et la fabri­ca­tion d'un meuble res­tent très floues.

« Nous sélec­tion­nons dans un pre­mier temps de manière[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
commentaires