fbpx
multicolored flag
©daniel james

Pour la première fois depuis 1979, les lesbiennes organisent une marche pour leurs droits ce weekend

Ce week-end, des centaines de lesbiennes se rassembleront et marcheront pour la première fois depuis plus de quarante ans pour faire entendre leurs voix. 

Ces 24 et 25 avril, veille de la Journée de la visibilité lesbienne, des rassemblements et des marches lesbiennes sont organisés dans plusieurs villes de France pour défendre les droits et les revendications des lesbiennes. Une mobilisation historique qui aura très certainement un goût d’inédit car si ce n’est pas la première manifestation lesbienne française, c’est en tout cas la première du siècle : la première et dernière remonte à 1979. Un interminable temps d’arrêt qui amplifie la nécessité de se rassembler aujourd’hui.

 « On a un besoin considérable de se réapproprier la rue car les lesbiennes sont quasi-absentes des débats politiques et médiatiques actuels qui les concernent et concernent leurs familles », souligne une membre du collectif Collages lesbiens à l’initiative de la marche parisienne qui se déroulera ce 25 avril. L’idée leur est venue il y a quelques mois à la suite du tweet clamant « je veux une marche lesbienne en France » - en référence aux Dykes Marches, ces marches lesbiennes qui ont lieu en amont de la Pride aux États-Unis et existent à Londres ou Berlin. « D’habitude, les lesbiennes participent à la Gay Pride mais cette année, on voulait vraiment rassembler nos forces en organisant un évènement à nous », déclare une membre du collectif Lesbiennes contre le patriarcat qui organise un rassemblement ce 24 avril à Lyon. « C’est important de rappeler que les lesbiennes existent car elles sont souvent invisibilisées alors qu'elles vivent des oppressions systémiques : sexisme, lesbophobie, racisme, validisme, transphobie, grossophobie... », souligne le collectif lyonnais.

La PMA mais pas que 

Pour cette première mobilisation, le mot d’ordre sera évidemment « PMA pour tous·tes ». « On demande qu’elle soit anonyme, gratuite et remboursée pour tous·tes, sans conditions. Ainsi que l’ouverture et la sécurisation du don d’ovocytes à sa compagne par la méthode ROPA1. On revendique également de pouvoir conserver ses gamètes lors d’une transition de genre dans tous les centres de conservation et pouvoir les utiliser dans le cadre d’une PMA pour tous les couples », détaille le collectif. 

Lire aussi l Loi bioéthique : « En refusant le remboursement de la PMA pour les couples de femmes et les femmes seules, le Sénat créé une nouvelle discrimination »

D’autres sujets sont également au cœur des revendications lesbiennes. « On souhaite aussi parler de la lutte contre la lesbophobie, de la santé sexuelle lesbienne, des violences médicales, ainsi que de la légitimité », précise Lesbiennes contre le patriarcat. Pour échanger sur ces sujets, il est d'ailleurs prévu qu'un micro libre soit tendu aux personnes concernées. « Nous lirons aussi des poèmes de poétesses lesbiennes, ajoute le collectif. C’est tellement important d’avoir des modèles, d’être représentées, ça nous donne de la force. » 


Retrouvez les évènements de ce week-end

Bordeaux : Sortie en vélo organisée par Goudoues Debout le 25 avril à 14h place André Meunier.

Lyon : Rassemblement organisé par Lesbiennes contre le patriarcat le 24 avril à partir de 15h place Louis-Pradel.

Paris : Marche organisée par Collages lesbiens le 25 avril à 14h place du Châtelet.  La marche sera ouverte par un cortège de tête composé uniquement de lesbiennes racisées. Le reste de la marche es accessible à tous et toutes.

Toulouse : Rassemblement organisé par Assemblée féministe étudiant·es de Toulouse, Toutes en grève 31 et Act Up Sud-ouest. Le 25 avril à partir de 14h métro Jean Jaurès.

  1. Qui consiste, pour un couple de femmes dont celle désirant porter l’enfant serait infertile, que sa compagne lui fasse don de ses ovocytes.[]
Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  


Idées Cadeaux Causette

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés