gdjtjo38abu
© Clay Banks

Océan : « Il est plus que temps, pour nous, les Blanc·hes, de recon­naître notre propre racisme »

Un jour, vers l’âge de 33 ans, tel le Christ en pleine résur­rec­tion, j’ai com­pris que j’étais blanc. Ça ne m’avait jamais frap­pé, ou plu­tôt je n’avais pas com­pris qu’être blanc allait avec une somme de bons plans, de passe-​droits, de clins d’œil com­plices et autres menus détails comme : ne jamais avoir subi de contrôle d’identité en trente-​trois ans. Somme de choses que je pen­sais être nor­males alors que, comme son nom l’indique, une chose nor­male est : une chose qui appar­tient à la norme, la norme étant la majo­ri­té, la[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
kimmoondog

Le viol moins tabou que les violons ?

Ce mois-ci, Dr Kpote nous raconte comment les adolescents qu'il rencontre lors de ses interventions dans les établissements scolaires gèrent l'afflux d'images violentes qui tombent sur leurs smartphones.